Soulager les maladies inflammatoires choriniques

Imprimer cette page

Maladies inflammatoires chroniques
 
En 2013, un petit inconnu s'est invité chez moi sans invitation. et pour être plus juste, s'est invité à l'intérieur de mon corps sous la forme d'une plolyarthrite. Depuis plus de 30 ans, lorsque mon corps faiblit, je le soigne avec des produits naturels. Seulement lorsque cette polyartrite est entrée dans ma vie, je n'ai pas eu d'autres choix que de suivre des protocoles allopathiques assez lourds.
 
Efficace dans un premier temps, la réalité et les limites des traitements conventionnels se sont alors fait sentir dans les années qui ont suivies. Ils ne répondaient pas à tout. Impossible pour moi d'imaginer avoir un tel traitement à vie. J'ai donc cherché d'autres aliternatives : auprès de certains de mes collègues thérapeutes, en me tournant vers la nutrition ou en cherchant à distinguer les différentes parties de mon être : mon corps, mes émotions, mon coeur.
 
J'ai rencontré la culpabilité, la soliitude, le découragement, la fatigue, les douleurs et aussi l'espoir, le mieux-être, la bienveillance, le soulagement.
 
Au sein de mon activité, j'ai rencontré des individus ayant eux aussi un petit inconnu s'étant invité sans y être convié. Ils ont un traitement de fonds qui répond à leur pathologie, mais des symptômes sous-jacents viennent se greffer, comme la faiblesse du corps, la douleur, le découragement, pour lesquels ils ne se sentent pas écoutés, voire abandonnés à leur colère, leur crainte de l'avvenir, le jugement de ll'entourage.
 
A plusieurs ne sommes-nous pas plus forts ? Nous nous remotivons, nous pouvons même échanger et trouver des alternatives qui soulagent.
 
C'est dans cette persepctive, que j'ai souhaité créer des ateliers spécifiques pour les maladies inflammatoires chroniques.Mon parcours professionnel et personnel est ainsi à votre disposition, votre vécu et vos réflexions viendront naturellement étayer les séances.
 
Si vous vous sentez concernés, rejoignez nous les Vendredis matin de 9h30 à 11h - Salle Anne-Marie Quéru.
 
A partir du vendredi 22 septembre 2017
 
Martine Brieau - 06 24 21 10 86