Renforcer son système immunitaire

En hiver, le système immunitaire est mis à l’épreuve. Le froid et l’humidité jouent sur notre capacité de résistance. Le manque de soleil et le manque social jouent sur le moral.

Cependant, il existe des moyens naturels pour renforcer notre système immunitaire :

1 – Faire le plein de vitamine D pour booster son système immunitaire  :

En période hivernale, nous sommes nombreux à avoir une carence en vitamine D. Or, il semblerait qu’elle joue un rôle contre les viroses. « Si la vitamine D n’a pas d’utilité prouvée contre le Covid-19 en lui-même, on sait en revanche qu’elle permet de lutter contre certaines bactéries et peut-être certains virus », explique le Dr Grégoire Cozon. À ce titre, il préconise une prise quotidienne plutôt qu’en ampoules à hautes doses. « Les patients ayant une colopathie fonctionnelle absorbent très mal les vitamines, il est préférable de privilégier une forme quotidienne en quantités limitées (4 gouttes par jour).

2 – Des extraits de pépins de pamplemousse pour combattre les bactéries

Ce sont d’excellents antifongiques, antibactériens et antiviraux naturels. À raison de 15 gouttes trois fois par jour, ils sont souvent efficaces contre les agents infectieux de la sphère O.R.L., même si là encore, aucune étude scientifique ne l’a démontré. « Précisons que les extraits de pépins de pamplemousse sont différents du jus de pamplemousse, connu pour inactiver certains médicaments, là ce n’est pas le cas« , ajoute l’immunologiste.

3 – Des probiotiques pour renforcer son microbiote intestinal

« Des études scientifiques ont démontré que les probiotiques favorisaient la réponse anticorps chez la souris. Bien que cela n’ait pas encore été prouvé chez l’homme, on sait qu’une flore intestinale déséquilibrée peut engendrer une modification du système immunitaire », observe le spécialiste. Les probiotiques peuvent donc se révéler utiles pour rééquilibrer la flore intestinale, souvent déséquilibrée à cause du recours excessif aux antibiotiques, d’une alimentation non adaptée et du au stress.

4 – Une alimentation équilibrée et variée

Notamment en consommant des fruits et légumes crus (des agrumes ou des fruits rouges par exemple qui contiennent de la vitamine C) car ils renferment de nombreux antifongiques, antiviraux et antibactériens naturels. Ce sont de très bons moyens de mieux combattre la présence de virus et de bactéries.« 

En revanche, il est conseillé d’éviter tous les aliments qui sont pro-inflammatoires, à savoir les sucres, les farines raffinées ou encore la viande rouge. qui pourraient favoriser des réponses anormales du système immunitaire, ce qui peut se révéler délétère si l’on est atteint du Covid-19″, commente l’immunologue.

(Journal des Femmes &  Santé (08/12/20)

5 – Des huiles essentielles pour nous aider à éviter le Covid

En application locale : Eucalyptus, Arbre à thé, Ravintsara

Certaines huiles essentielles ont montré leur action pour rehausser nos capacités de défenses naturelles appelé scientifiquement le système immunitaire. Et quand ce gardien de notre santé est vaillant, nous sommes plus en mesure de nous défendre contre les différents agresseurs, dont les virus pathogènes. Certaines huiles essentielles seront donc à privilégier avant de se faire contaminer en prévention. Parmi elles, les huiles essentielles à oxydes et à monoterpénols, telles que celles d’eucalyptus, d’arbre à thé et de ravintsara par exemple, sont de bonnes candidates pour majorer l’activité de certains globules blancs (monocytes, lymphocytes…) et permettre ainsi de se retrouver plus armés quand l’infection viendra nous aborder. On peut les prendre en application locale et diluées dans une huile végétale sur les poignets, la plante des pieds, sur les ganglions de la gorge, et les respirer en inhalation humide ou sèche régulièrement.

En diffusion pour assainir l’air : le citron, l’orange douce, l’eucalyptus globuleux, le pin sylvestre, l’Arbre à thé.

L’huile essentielle de citron est un excellent antimicrobien à la fois pour traiter l’air ambiant mais aussi pour les surfaces de contact (sol, poignées…etc.) et même l’intérieur du lave-vaisselle. En diffusion aérienne, les huiles essentielles d’orange douce, d’eucalyptus globuleux, de pin sylvestre ou d’arbre à thé conviennent parfaitement, soit seules ou soit associées ensemble. La précaution d’emploi est toujours de traiter l’espace de vie en l’absence de personnes dans la pièce et d’aérer de principe après. Les huiles essentielles auront produit leur effet assainissant au bout d’au moins une demi-heure et resteront en suspension a minima en parfumant avantageusement l’atmosphère.

(Docteur Gigon de PureEssentiel

6 – Des plantes pour renforcer le système immunitaire

Conseils de l’herbaliste en phytothérapie, Christophe Bernard auprès du journal féminin bio de quelques plantes à préparer contre le Covid-19. Précisons bien qu’il ne s’agit pas de conseils médicaux. Si vous présentez des signes d’infection, appelez sans attendre un médecin qui pourra poser un diagnostic en lien avec vos symptômes. 

Gingembre et thym en tisane, très adaptés à la situation épidémique

Le gingembre : on le trouve facilement, notamment en magasin bio. Le rhizome de gingembre présente deux caractéristiques intéressantes. Il stimule l’immunité, et réchauffe le corps. Ainsi, il est tout à fait adapté aux périodes froides, et se trouve être une plante idéale pour les infections hivernales. 

La fleur de sureau : elle stimule l’immunité et est anti-virale. La fleur présente des propriétés dites « diaphoréthiques » c’est à dire qu’elle fait transpirer, et permet ainsi d’accompagner la fièvre. Car oui, rappelons qu’il n’est pas recommandé de couper la fièvre, mais plutôt de transpirer pour évacuer la chaleur. 

Le thym : c’est une plante puissante qui protège le système respiratoire, et notamment les poumons, où se développe la maladie Covid-19.

Eucalyptus, feuille de laurier : des plantes désinfectantes des bronches, si vous en avez dans vos placards. 

 » 2 à 3 tasses par jour de ce mélange » nous confie Christophe. Pour les enfants, on peut leur donner sans problème à partir de 5 ou 6 ans, On préparera un mélange un peu dilué pour les enfants, car le gingembre et le thym sont forts en goût. » 

7 – S’imposer une hygiène de vie très saine pour renforcer son immunité 

Bien dormir : « vous devez être obsédé par la qualité de votre sommeil » indique Christophe Bernard, en précisant le lien très fort qu’il existe entre sommeil et immunité. « Couchez-vous tôt, dormez 8 à 9 heures par nuit si nécessaire pour vous lever en forme, car c’est ce dont nous avons besoin pour préserver notre immunité, bien avant les plantes ». 

Un minimum d’activité physique : il est important de s’accorder un peu de mouvement chaque jour, dans votre jardin si vous en avez un, ou devant votre écran avec les innombrables programmes de sport en ligne proposés en ce moment. 

(Féminin bio du 26/03/2020)